Appuyez sur Entrée / Retour afin de lancer votre recherche.

L’Abbé Fouré

C’est à Saint Thual, petit village rural et situé à mi-chemin entre Rennes et Dinan, qu’est né et grandit Adolfe FOUERÉ.
Il a été ordonné prêtre le 19 décembre 1863, sous le nom d’Adolphe FOURÉ : 31 années de vicariat et de rectorat. C’est en 1894 qu’il se retire à Rothéneuf et entame alors une œuvre monumentale, directement taillée sur les rochers, fresque sculptée en plein air, à la merci de l’érosion marine.

Pendant treize ou quatorze ans, de fin 1894 à 1907, il sculpte plus de 300 statues dans les rochers granitiques surplombant la mer et crée de nombreuses sculptures en bois dans sa maison du bourg appelée « Ermitage de Rothéneuf ».

L’Ermite de Rothéneuf est considéré comme une figure incontournable de l’Art brut. Il décède à Rothéneuf le 10 février 1910 et repose au cimetière de Rothéneuf.

Envie d’en savoir plus ?

Nous avons rassemblé une bibliographie autour de l’Abbé Fouré, n’hésitez pas à aller la consulter.

L’ermite de Rothéneuf, dans la collection L’esprit du lieu, est paru en 2013 aux Nouvelles éditions Scala.
63 pages, prix : 6€50

Joëlle Jouneau, L’ermite de Rothéneuf, Nouvelles Editions Scala, 2013